Select Page

EU at the UN

The EU's commitment to effective multilateralism, with the UN at its core, is a central element of its external action. As a UN observer with enhanced status, the EU delegation coordinates with its 28 Member States to speak with one voice. The EU also works closely with the UN secretariat and its agencies, funds & programmes, partnering on a range of global issues and challenges.

J’ai l’honneur d’intervenir au nom de l’UE et des pays associés suivants:

1.L’Union européenne souhaite réitérer, au sujet du barême des quotes-parts des Etats membres pour l’exercice budgétaire 2002-2003, son souci de voir approuvée pour l’ONUDI une solution à la fois équitable et durable. L’adoption, dans la mesure du possible, du barême des quotes-parts le plus récent employé par l’ONU, en vertu de l’Acte constitutif de l’Organisation, est équitable, car elle tient compte de l’évaluation la plus récente des capacités de payer de chaque Etat; elle est également durable: en effet depuis 1986, cette pratique établie garantit à l’Organisation une assise financière solide.

2. Quant au taux maximum de contribution, le maintien du plafond actuel de 25 % découle de l’Acte constitutif et de la résolution 55/5 de l’AGNU.

3. Le montant des ressources de trésorerie au titre du budget ordinaire et le taux de recouvrement accusent pour 2001 une baisse significative. Le montant des contributions impayées demeure un sujet d’inquiétude, et notamment en ce qui concerne les Etats-Unis d’Amérique.

4. Aucun progrès significatif n’est apparu en ce qui concerne les mesures applicables pour obtenir le versement des quotes-parts dans les délais. Tel qu’elle l’a déjà exprimé dans son intervention générale, l’UE tient à rappeler ici que le soutien des Etats membres à l’Organisation se concrétise notamment par le versement, à temps et en totalité, de leurs contributions obligatoires ainsi que par l’apurement de leurs dettes à son égard. Ceci s’impose afin que l’ONUDI puisse disposer de la totalité des ressources inscrites au budget de l’exercice.

5. L’Union européenne salue la décision du gouvernement ukrainien de procéder au versement de ses arriérés. En raison des circonstances très particulières auxquelles est confrontée l’Ukraine, l’UE est disposée à examiner sous un jour favorable l’adoption d’un plan de paiement d’une durée exceptionnelle de dix ans. Quant au droit de vote, la Constitution est d’application.

6. L’UE accueille avec intérêt la mise en place d’un nouveau système de contrôle de l’exécution financière. Très sensible à ce développement nécessaire, elle note qu’il devrait en résulter une amélioration de l’efficacité des programmes et projets, ainsi qu’une meilleure capacité de l’ONUDI à rendre compte de ses activités.


FaceBook Twitter